[RESUME] JSA – GOLFE JUAN : comme un air de déjà vu


Fraîchement débarqués en ville, nos visiteurs d’un jour ont rapidement troqué snapshats et selfies contre un entraînement rigoureux, focus sur leur objectif de Playoffs à 2 journées de la fin du championnat. Ils n’ont, qui plus est, certainement pas oublié la défaite concédée à domicile lors de la phase aller. Un mauvais souvenir pour eux, un très grand moment pour nous ! Ce match face à Golfe est probablement le dernier de la saison à domicile, l’heure pour nos joueurs de récompenser un public venu de plus en plus nombreux au fil des rencontres. Mais place au jeu !

Coach Henry aligne son 5 classique pour démarrer la rencontre : Darrigand, Dalmat, Trtic, Boundy et Vorotnikovas.
Milan est le premier à s’afficher. Agressif en attaque et opportuniste chaque fois qu’il touche le cuir, le serbe se joue de la défense de zone mise en place par Golfe. Et lorsqu’il n’est pas à la conclusion, il distribue des caviars comme celui délivré à Gauthier qui rentre son shoot dans un angle improbable. Jeffrey déborde à son tour la défense adverse obligeant les visiteurs à rapidement prendre  un temps-mort pour ne pas tomber dans le piège bordelais. (12-9) De retour sur le terrain, nos JSA limitent leurs dribbles au détriment d’un jeu de passes ultra-rapide qui leur donne des paniers faciles. Golfe n’est pourtant pas à terre. Deux de leurs joueurs, Karabrahimovic et Gimeno pourraient même nous poser de sérieux problèmes. Ils permettent d’ores et déjà à Golfe de revenir à égalité à la fin du quart. (21-21)

Une fois les présentations faites, place au physique. Alex Vialaret et Will Vallois sont parfaitement dans leur registre : celui d’un jeu entre bonhommes où chaque possession est disputée. Et bonne nouvelle, Bordeaux se montre plus fort à ce jeu là ! Golfe reste malgré tout dans la rencontre comme sur cette action de Trifogli traversant la défense bordelaise en mode gruyère. Coach Henry profite d’un mini break pour mettre en place un 5 inédit autour de Milan qui fonctionne plutôt bien. (31-23)
Les JSA alternent jeu extérieur et intérieur. Leur stratégie est payante, on imagine que l’entraîneur et son assistant Joachim ont décortiqué le jeu de Golfe des heures durant. De retour sur le parquet, le capitaine Darrigand s’offre un cross d’anthologie tandis qu’Aka débloque gentiment son compteur avec ce joli 3 points qui en donne 10 d’avance à la mi-temps. (45-35)

Reprise du match dans les mêmes conditions que la fin de la première période. Agressivité et tension au menu. Il suffit de voir cette possession disputée entre Darrigand et Nadjimbaye pour s’en rendre compte. Le joueur de Golfe n’a pas l’air de connaître le tempérament des landais. Il va rapidement l’apprendre à ses dépens même si son équipe est plus que jamais dans le match, la faute à sa terrible doublette Karabrahimovic – Gimeno. Les visiteurs impriment leur rythme et le meneur de Golfe semble inarrêtable. Seul son caquet pourrait lui faire défaut.
Côté bordelais Namory n’est pas dans un grand jour. Ses tentatives échouent à quelques centimètres du cercle et le malien doit se contenter d’un petit match, lui qui a souvent joué les gardes fous pour les JSA. Difficile de le lui reprocher d’autant que les tôliers Darrigand et Aka en profitent pour grossir leurs statistiques. (58-50)

Après une présentation sympathique des bénévoles qui ont œuvré pour le club cette saison, le dernier quart peut démarrer. Aka poursuit son festival en attaque. On le voit déjà claquer un dunk à 2 mains sans élan sur un rebond favorable. Il se contentera plutôt d’un lay-up plein de sagesse ! Il rassemble les troupes bordelaises et sert à plusieurs reprises un Will Vallois des grands soirs qui raffole de ses joutes physiques dans lesquelles il excelle. Mimi (Trtic), comme le surnomment ses coéquipiers, rentre des tirs importants qui donnent un peu d’air aux locaux. Karabrahimovic a beau se démener des 2 côtés du terrain , ses discussions à rallonge avec les arbitres vont lui permettre de se faire quelques centaines de nouveaux amis dans le bordelais. Bien épaulé par le solide Gimeno, ils reviennent à 10 unités et pleins d’espoir jusqu’à ce tir à 3 points dans le corner signé Dalmat qui fait littéralement exploser le Palais des sports. Golfe ne s’en remettra pas et Vallois leur en donne la confirmation avec ce joli panier dos au cercle.

Bordeaux remporte ce dernier match de saison régulière devant leur public. Les JSA peuvent être fiers de ce qu’ils ont réalisé ce soir ! Et si ils ne sont désormais plus maîtres de leur destin, on ne pourra jamais leur reprocher de ne jouer leurs chance qu’à moitié, que ce soit en championnat ou en Super Coupe Sud Ouest dont les quarts de finale auront lieu lundi à Pessac, salle François Miterrand à 14h30. N’hésitez pas à venir les encourager, ils auront une nouvelle fois besoin de vous !

Article rédigé par Clément Campaner
Crédit Photo : Florent Larronde et Flavien Collonge


logo

JSA Bordeaux Métropole

5-11 allée des Peupliers 33000 Bordeaux - France

T/ 05 56 98 02 26

M/ basket@jsa-bordeaux.asso.fr

Bordeaux bp san-nicolas